Site Mercier - Pidou.com, une histoire de famille
 

ÉPHÉMÉRIDES

Page "Saga Familia" : ou on pourra noter les travaux des uns et des autres (les couleurs de Zabeth, le travail que Christine Borel veut faire je crois, et d’autres réalisations), mais aussi je vous propose de noter les histoires particulières de telle ou telle personnes de la famille ou proches qui ont eu une vie originale ou exceptionnelle, je pense entre-autres à

* Auguste Mercier, environ 1850, sauvé du "mur des fédérés" grâce à l'intervention de son oncle Isidore, sacristain en la cathédrale de Versailles

* Marie Madeleine Bocquet, nourrice de Louis XV, là, il y a toute une histoire, avec un lien à coup de petites cuillères, ça vaut le coup de faire une page spéciale, avec des photos et tout, et tout.

* Michel Thésse; Chanteur lyrique (ou lyriquette dixit Nico; Opéra = Lyrique, Opérette = Lyriquette) on peut citer les oeuvres qu'il a interprétées... les pièces dans lesquelles il s'est illustré. Lien de parentée: Frère de Marie-Antoinette, Oncle de Anne, Luc, Isabelle et Christine.

* René Brouillet (19.. - 19..) Ambassadeur de France au Vatican, cousin en second de Christine Mercier, ce n'est pas banal.

Donc, à vous de jouer et d'enrichir ces données.

Extrait :
Les couleurs de Zabeth
Nous étions le 7 décembre 1930, dans le Nord de la France, à Calais, au 3 de la rue Volta. Alors que d’habitude, le 6, le grand St Nicolas apportait des friandises aux enfants sages dans la famille Pidou, cette année-là, ce fut différent : ainsi, ce jour de décembre, il apporta aux sept garnements présents (dont le plus vieux n’avait que neuf ans et demi)… une petite sœur. Eh oui, Elisabeth venait de naître. On peut donc dire qu’elle eut une venue au monde particulière. D’autant plus que Dominique, son grand frère, affirmera plus tard qu’au lieu de naître, comme les autres petites filles dans les roses, Zabeth a vu le jour dans une huître ! Pourquoi ? Mais parce que c’est une perle voyons.
Cette petite fille a ensuite été suivie de trois autres petits frères. Cela faisait en tout onze enfants chez la famille Pidou, sept garçons et quatre filles, et chaque membre de la tribu prenait grand plaisir à réciter les noms des frères et sœurs à toute vitesse quand on le leur demandait : Robert, Suzanne, Jacques, Edouard, Geneviève, Marie, Dominique, Elisabeth, François, Xavier et Luc. Et la personne qui se renseignait restait souvent pantoise !

 
 
 
e.mail : denischristi@aliceadsl.fr

07 Février 2019